Immobilier neuf : comment bénéficier d’une réduction de la TVA ?

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

https://www.vente9.com/sites/vente9.com/files/styles/large/public/actualite/visuels/fotolia_43686711_subscription_monthly_m.jpg?itok=7TOr_G1R

Investir dans l’immobilier neuf peut vous permettre de profiter d’une TVA réduite. Mais quels sont les détails pour accéder à la propriété tout en profitant des dispositifs permettant de défiscaliser l’immobilier neuf, une réduction immédiate de plus de 14% pouvant vous être offerte selon les cas ? On vous explique tout !

Comment tirer profit de la TVA réduite ?

Non seulement la loi Pinel sur l’immobilier neuf vous permet de déduire de vos impôts jusqu'à 21 % du prix du logement, mais la TVA réduite peut également vous aider à réaliser de belles économies sur l’achat de votre bien immobilier.

Pour profiter de la réduction de TVA, il faut...

Avoir accès à la propriété pour la première fois, se servir du logement neuf comme résidence principal, et investir dans un logement qui respecte les plafond de prix établis par l’Etat :

3 963 € de mètres carrés de surface utile en Zone A
2 685 € de mètres carrés de surface utile en Zone B
2 320 € de mètres carrés de surface utile en zone B2
2 030 € de mètres carrés de surface utile en Zone C

Les conditions abrogatoires de la TVA réduite 

On notera qu’en cas de revente d’un logement neuf ayant bénéficié d’un taux réduit de TVA, le propriétaire devra débourser une quote-part de la différence : 14,5% réduite d’un dixième par année de détention. On notera que les cas de remboursement d’une partie de la TVA sont tout de même assez rares. Effectivement, les conditions suspensives sont nombreuses : rupture d’un PACS, divorce, mobilité professionnelles au-delà de 70 kilomètres, longue période de chômage etc.

Investir dans l’immobilier neuf : les autres avantages

En préférant l’immobilier neuf, l’acquéreur profite de tous les avantages inhérents à un nouveau logement : exonération de la taxe foncière les premières années, efficacité énergétique du logement selon les dernières normes écologiques en vigueur, frais de notaire réduits. Sans oublier que différents prêts sont à la disposition de l’acheteur pour le soulager en vue de son investissement : taux à prêt zéro plus, prêt d’accession sociale, prêt logement à 1%. Finalement, les possibilités pour défiscaliser l’immobilier neuf sont nombreuses.